LE PÈRE GORIOT – Honoré de Balzac

Ed. Gallimard – folio classique

13/09/15 – 27/10/15

OBS: A princípio, multiplicar francos por 20. Talvez 10.

DIC – assiette: louça

vermeil: pele; prata dourada.

brouillard: neblina

cor: trombeta; calo.

bouvier: vaqueiro

coiffeur: cabeleireiro. Mas e o Friseur?

poire: pêra; bobo.

poulet: frango; policial. Toujours un jeu de mots!

soie: seda

poêle: aquecedor; frigideira; pano mortuário.

hormis: exceto, salvo

crève: morto de cansado, um lixo

Pour quelqu’un qui n’a jamais lu une ligne de Balzac, il n’y a pas à hesiter: il faut commencer par Le Père Goriot – et enchaîner sur Illusions perdues et Splendeurs et misères des courtisanes.”

L’embonpoint blafard [pálido] de cette petite femme est le produit de cette vie, comme le typhus est la conséquence des exhalaisons d’un hôpital.”

vou ver daqui a pouco

vou ver dèjà

vou verdejar

volver y dejar

aí num dá

a inundar

le bonheur est la poésie des femmes, comme la toilette en est le fard.”

Peut-être certaines gens n’ont-ils plus rien à gagner auprès des personnes avec lesquelles ils vivent; après leur avoir montré le vide de leur âme, ils se sentent secrètement jugés par elles avec une sévérité méritée; mais, éprouvant un invincible besoin de flatteries qui leur manquent, ou dévorés par l’envie de paraître posséder les qualités qu’ils n’ont pas, ils espèrent surprendre l’estime ou le coeur de ceux qui leur sont étrangers, au risque d’en déchoir un jour. Enfin il est des individus nés mercenaires qui ne font aucun bien à leurs amis ou à leurs proches, parce qu’ils le doivent: tandis qu’en rendant servisse à des inconnus, ils en recueillent un gain d’amour-propre: plus le cercle de leurs affections est près d’eux, moins ils aiment; plus il s’étend, plus serviables ils sont.” “Talvez que algumas pessoas não tenham mais nada a ganhar entre aqueles com quem elas vivem; depois de lhes haver mostrado o vazio de suas almas sentem-se secretamente julgados por eles com uma severidade merecida; mas, sobrevindo uma invencível necessidade de lisonjas que lhes fazem falta, ou devoradas pela vontade de parecer possuir as qualidades que não têm, essa gente espera surpreender a estima ou o coração desses que lhe são estranhos, sob o risco de também vir a perdê-los um dia. Por fim, há os indivíduos nascidos mercenários que nada proporcionam de bom a seus amigos ou próximos, porque assim o devem; enquanto que prestando serviço a desconhecidos, recolhem um ganho de amor-próprio: quão mais apertado é seu círculo de afeição, menos amam; mais eles se afastam do raio desse círculo, mais se tornam submissos e abnegados.”

Ele almoçava números na loteria” significa que ele sempre apostava nos mesmos. E cada vez com mais fixação.

Cheval pur sang, femme de race, ces locutions commençaient à remplacer les anges du ciel, les figures ossianiques, toute l’ancienne mythologie amoureuse repoussée par le dandysme.”

Sur 10 nuits promises au travail par les jeunes gens, ils en donnent sept au sommeil. Il faut avoir plus de 20 ans pour veiller [velar; vigiar; focar a atenção].”

Si jamais vous fouillez des coeurs des femmes à Paris, vous y trouverez l’usurier avant l’amant.”

On a bien raison de dire qu’il n’y a rien de plus beau que frégate à la voile, cheval au galop et femme qui danse.”

Vous devenez si économe que vous finirez par trouver le moyen de vous nourrir en humant l’air de la cuisine.”

François-Joseph Gall (1758-1828), médecin allemand, inventeur de la phrénologie, science qui étudiait, d’après la forme de la boîte crânienne, la constitution des cerveau et les facultés des individus. Balzac avait été très impressioné par ce système.”

Les jeunes gens de province ignorent combien est douce la vie à trois.”

Tout le monde aujourd’hui se moque donc de moi!”

La vicomtesse était liée depuis trois ans avec un des plus célébres et des plus riches seigneurs portugais, le marquis d’Ajuda-Pinto.”

Eugène ignorait qu’on ne doit jamais se présenter chez qui que ce soit à Paris sans s’être fait conter par les amis de la maison l’histoire du mari, celle de la femme ou des enfants, afin de n’y commettre aucune de ces balourdises dont ont dit pitoresquement en Pologne: Attelez cinq boeufs à votre char!(*) sans doute pour vous tirer du mauvais pas où vous vous embourbez [se atolou].”

(*) Atai cinco bois à vossa carruagem!

Le démon du luxe le mordit au coeur, la fièvre du gain le prit, la soif de l’or lui secha la gorge.”

Quand un homme trompe, il est invinciblement forcé d’entasser mensonges sur mensonges.”

Ã? Hein? Cuma? Ouais? Ué? Ei! I! Heil. Hi. tec-TOC. TICK. Hm.

Meu apocalipse está pra trás. Agora é o Plano Marshall existencial.

L’étudiant n’étudia plus. Il allait au cours pour y répondre à l’appel, et quand il avait attesté sa présence, il décampait. Il s’était fait le raisonnement que se font la plupart des étudiants. Il réservait ses études pour le moment où il s’agirait de passer ses examens; (…) Il avait ainsi 15 mois de loisirs pour naviguer sur l’océan de Paris, pour s’y livrer à la traite des femmes, ou y pêcher la fortune.”

la vicomtesse aimait à être trompée. < Au lieu de sauter noblement par la fenêtre, elle se laissait rouler dans les escaliers >, disait la duchesse de Langeais, sa meilleure amie.”

Il lui arriva ce qui arrive à tous les hommes qui n’ont qu’une capacité relative. Sa médiocrité le sauva. (…) Le commerce de grains semblait avoir absorbé toute son intelligence.” “À lui voir conduire ses affaires, expliquer les lois sur l’exportation, sur l’importation des grains, étudier leur esprit, saisir leurs défauts, un homme l’eût jugé capable d’être ministre d’État.”

tu as dû bien souffrir en m’écrivant, car j’ai bien souffert en te lisant.”

Il a toujours été ainsi. Les moralistes ne le changeront jamais. L’homme est imparfait.”

Le coeur d’une pauvre fille malheureuse et misérable est l’éponge la plus avide à se remplir d’amour”

Si les fières aristocraties de toutes les capitales de l’Europe refusent d’admettre dans leurs rangs un millionnaire infâme, Paris lui tend les bras”

Si j’ai encore un conseil à vous donner, mon ange, c’est de ne pas plus tenir à vos opinions qu’à vos paroles. Quand on vous les demandera, vendez-les. Un homme qui se charge d’aller toujours en ligne droite, un niais qui croît à l’infaillibilité.”

L’on ne trouve pas dans les tribunaux trois juges qui aient le même avis sur un article de la loi.”

Quel physiognomoniste est plus prompt à deviner un caractère qu’un chien l’est à savoir si un inconnu l’aime ou ne l’aime pas?”

Walter Scott – A Prisão de Edimburgo

Seulement j’aime mieux mes filles que Dieu n’aime le monde, parce que le monde n’est pas si beau que Dieu, et que mes filles sont plus belles que moi.”

Napoléon ne dînait par 2 fois, et ne pouvait pas avoir plus de mâitresses qu’en prend un étudiant en médecine quand il est interne aux Capucins.” Axl Rose talvez fosse mais que Napoleão ou um estudante de medicina, mas teve que pagar com seu futuro de toneladas de porco.

Si les mélancoliques ont besoin du tonique des coquetteries, peut-être les gens nerveux ou sanguins décampent-ils si la résistence dure trop.”

Les chaînes d’or sont les plus pesantes.”

196: o jogador!

l’âme na lama

o ama, lhama

ou o dêixa, guêixa!

Mêler l’argent aux sentiments, n’est-ce pas horrible?”

Eugène, suivi de tous les spectateurs, demande sans vergogne où il faut mettre l’enjeu [em quem se deve apostar].”

Por que temos que entrar sempre em Discórdia? Não podemos nos fundir?

je connais, je puis (peux).

les taenias du remords”

Les jeunes gens sont soumis presque tous à une loi em apparence inexplicable, mais dont la raison vient de leur jeunesse même (…) Riches ou pauvres, ils n’ont jamais d’argent pour les nécessités de la vie, tandis qu’ils en trouvent toujours pour leurs caprices. Prodigues de tout ce qui s’obtient à crédit, ils sont avares de tout ce qui se paye à l’instant même, et semblent se venger de ce qu’ils n’ont pas, en dissipant tout ce qu’ils peuvent avoir.”

Était-ce en elle un calcul? Non; les femmes sont toujours vraies, même au milieu de leurs plus grandes faussetés, parce qu’elles cédent à quelque sentiment naturel.”

Superstitieux comme la plupart des hommes dont le chemin est à faire et qui sont plus ou moins fatalistes, il voulut voir dans son bonheur une récompense du ciel pour sa persévérance à rester dans le bon chemin.”

Qui a bu boira”

Jean-Baptiste Vial – Les deux Jaloux (1813) (Ópera Bufa) [já nos favoritos]

Sua bebedeira faz seu elogio.”

Paris est Paris! voyez-vous? Ce mot explique ma vie.”

N’y a-t-il pas des duels tous les matins à Paris?”

La mort nous prend sans nous consulter. Les jeunes gens s’en vont souvent avant les vieux. Nous sommes heureuses, nous autres femmes, de n’être pas sujette au duel; mais nous avons d’autres maladies que n’ont pas les hommes. Nous faisons les enfants, et le mal de mère dure longtemps!”

Jeune homme, le bien nous vient en dormant. § Et il tomba roide mort.”

La veille de la vieille. La vieille de la veille.

On dit qu’ils sont tout bons ou tout mauvais, les rouges! Il serait donc bon, lui?”

Il est besoin d’admettre la qualité de cet’oeuvre-là!

L’amour est une religion, et son culte doit coûter plus cher que celui de toutes les autres religions” Fiel por pouco tempo! Hoje um persecuté da diáspora!

il s’abandona donc pendant la route à ces jolis rêves que font tous les jeunes gens quand ils ont encore sur les lèvres le goût du bonheur.”

Les pères devraient vivre autant que leurs enfants. Mon dieu, comme ton monde est mal arrangé!”

Crève, crève comme un chien, un chien ne se conduirait pas ainsi! Oh! ma tête! elle bout!”

Que faites-vous donc, mon ami? A peine aimée, serais-je déjà négligée?”

Pour les uns c’est une même note, pour les autres c’est l’infini de la musique!”

Leur passion bien préparée avait grandi par ce qui tue les passions, par la jouissance.”

l’amour n’est peut-être que la reconnaissance du plaisir.”

Un des privilèges de la bonne ville de Paris, c’est qu’on peut y naître, y vivre, y mourir sans que personne fasse attention à vous.”

* * *

EXTRA

Puis, pendant plus d’un an, en 1813-1814, atteint de troubles et d’une espèce d’héb[étude] qu’on attribue à un abus de lecture, il demeure dans sa famille, au repos.” Balzac tinha então 14-15 anos.

A primeira ficção de B., aos 21, é um completo fiasco: “Soumise à plusieurs juges successifs l’oeuvre est uniformément estimée détestable” Cromwell – tragédia em versos / 5 atos.

cette table est détestable!

Não confie em prognósticos precoces: “Andrieux, aimable écrivain, ami de la famille, professeur au Collège de France et académicien, conclut que l’auteur peut tenter sa chance dans n’importe quelle voie, hormis la littérature.”

Il rêvera même de faire fortune en y acclimatant la culture de l’ananas. Ses projets assez grandioses lui coûteront, fort cher et ne lui amèneront que des déboires. Liquidation longue et onéreuse em 1840-1841.” L.-F. Céline: paródia?

Certains jours, il reste 20 heures à sa table; et, avant même d’avoir fini de l’écrire, il donne son roman à imprimer.” “Entre ces différentes éditions, Balzac apporta de nombreuses corrections qui porteront ainsi, par exemple, de 23 à la cinquantaine le nombre de personnages reparaissant dans le roman.”

Chacun triomphe comme il peut, les impuissants seuls ne triomphent jamais.”

Romans posthumes, Le Député d’Arcis et Les Petits Bourgeois, restés inachevés, et terminés, avec une désinvolture confondante, par Charles Rabou agréé par le veuve, paraissent respectivement em 1854 et 1856.”

Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s